Formations d’excellence aux métiers de la beauté

Le programme Beauty for a Better Life déploie dans le monde entier des formations d’excellence aux métiers de la beauté pour accompagner des femmes en situation de vulnérabilité sur le chemin de l’emploi.

Deux femmes apprennent dans un salon de coiffure.

Accéder à l’emploi grâce à une formation professionnelle

Notre programme international Beauty for a Better Life déploie des formations professionnelles d’excellence aux métiers de la beauté accessibles gratuitement aux personnes en situation de vulnérabilité économique ou sociale, et plus particulièrement aux femmes.

Créé en 2009, il a pour but d’aider les femmes à accéder à l’emploi ou à développer leur propre activité.

Nous sommes présents dans 116 centres de formation, dans 28 pays¹ en partenariat avec 60 associations locales pour dispenser ces formations. Grâce au dynamisme de ces partenariats, le programme existe aujourd’hui au Brésil, en Chine, en Indonésie, au Vietnam, en Colombie, en Argentine ou encore au Liban. Ensemble, nous sélectionnons les candidates et élaborons des programmes adaptés aux besoins et aux contextes locaux. Les formations couvrent la coiffure, le maquillage, la manucure et les conseils beauté.











¹ Les actions menées en dehors de l’Espace économique européen décrites sur cette page sont réalisées dans le cadre des réglementations françaises en vigueur.

Plus de 21 000 personnes ont pu participer à ces formations depuis le début du programme.
Une femme apprend à se maquiller.

Outre une expertise technique, le programme stimule le développement de compétences interpersonnelles et propose un accompagnement à la recherche de stages et d’emploi, ainsi qu’au développement de projets entrepreneuriaux.

Chaque étudiante reçoit un diplôme reconnu, certifié en partenariat avec les autorités locales. Fortes de compétences professionnelles en esthétique et d’une plus grande confiance en elles, elles ont davantage de chances d’accéder à un emploi.

Plus de 21 000 personnes ont pu participer à ces formations depuis le début du programme.

Beauty for a Better Life au Brésil et au Vietnam

Notre programme Beauty for a Better Life a rencontré un succès particulièrement important au Brésil et au Vietnam.

Au Brésil, nous travaillons avec les associations locales Casa do Menor et Redes da Maré depuis 2017 pour aider des femmes vulnérables dans trois centres de formation de la province de Rio de Janeiro. Grâce à des formations de quatre mois, elles acquièrent des compétences en esthétique qui leur permettent de devenir plus indépendantes économiquement et de générer des revenus complémentaires pour leurs foyers.

La formation sensibilise également aux attentes sociales qui pèsent sur les femmes en matière de beauté et à la diversité de la beauté, notamment au prisme des identités ethniques. Au-delà de perspectives d’emploi, ces femmes qui suivent ce programme gagnent en confiance en soi.

À ce jour, ce programme a permis de former 1 153 diplômées. Plus de la moitié trouvent un emploi immédiatement après l’obtention du diplôme et plus de 60 % travaillent une année plus tard.

« Je ne savais rien de la coiffure et maintenant mon travail est devenu ma passion. Quelqu’un a cru en moi et c’est très gratifiant. Cette formation a été une étape importante dans ma vie,  je n’aurais jamais eu les moyens seule d’en suivre une et maintenant j’ai un emploi. » 

Joice Silva, 24 ans, diplômée du programme Beauty for a Better Life.

Des étudiants du coiffeur apprend à couper les cheveux.
Un étudiant coiffeur apprend à couper les cheveux.

« Mon rêve était d’avoir un métier. Aujourd’hui, je suis officiellement certifiée dans un domaine qui me plaît vraiment. Cette expérience est une réussite, elle me servira toute ma vie. »

Ana Carla dos Santos, 37 ans, diplômée du programme Beauty for a Better Life.

Notre plus ancien programme a vu le jour au Vietnam, où nous intervenons dans tout le pays, de Hanoï à Hô Chi Minh-Ville, avec de nombreuses associations comme Care, Enfants et Développement, Hagar, Peace House Shelter, Saigon Children charity , la Croix-Rouge vietnamienne et Yen Bai Women’s Union.

Ensemble, nous soutenons des jeunes femmes âgées de 15 à 25 ans : des mères célibataires, des femmes sans emploi, des victimes de violences physiques, sexuelles ou domestiques, des orphelines, des victimes de traite d’êtres humains, des personnes issues de milieux défavorisés ou récemment sorties de prison.

Grâce à cette formation professionnelle en coiffure et en maquillage, plus de 2 000 étudiantes ont obtenu leur diplôme depuis 2009 et toutes ont trouvé un emploi.